Déconnexion
1 Master | 9 spécialités | 22 parcours |
AccueilBEE

Cursus de formation


Recrutement

Conditions d’admission

La première année est accessible aux titulaires d’une licence Sciences de la Vie et de la Terre ; Sciences de la Vie. Un accès direct aux parcours de seconde année est possible pour les titulaires d’un M1 d’une mention jugée compatible.
Dans tous les cas, l’accès est soumis à sélection compte tenu de capacités d’accueil limitées de chacun des parcours.

Public concerné

Etudiant en formation initiale ou continue justifiant un niveau Bac+3 (éventuellement par VAP) et souhaitant préparer le master en présentiel, ou par VAE mais aussi à distance pour certains parcours.

Cursus

Architecture

Les 3 parcours s’organisent autour des troncs communs. Semestre 1 : TC1et TC2 (12 ECTS) + 3 modules spécifiques à la spécialité à choisir (18 ECTS) parmi 11. Semestre 2 : TC3 et TC4 (12 ECTS) + modules spécifiques à la spécialité à choisir (18 ECTS) parmi 17. Le troisième semestre se différencie en Y en trois parcours distincts : TC5 (6 ECTS) + 4 modules (24 ECTS) à choisir parmi 15 ; le choix dépendant du parcours. Le 4e semestre est dédié au stage terminal en laboratoire ou en entreprise (30 ECTS).

Nos partenaires

  • Les enseignants et chercheurs des laboratoires du domaine de l’environnement porteurs de la mention (IMBE, Cerege, ISM2, LCE, et la fédération de recherche ECCOREV)
  • Egalement ceux des laboratoires de l’IRSTEA et de l’INRA
  • Les professionnels des organismes publics et privés en lien avec la recherche, la protection ou la gestion des écosystèmes, organismes situés en région PACA, en France et dans le Monde

Compétences visées

Cette formation a pour objectif d’associer l’acquisition de compétences spécialisées, à une approche multidisciplinaire des problèmes environnementaux vus sous l’angle des sciences de la biodiversité. Cette spécialité se focalise sur l’écologie et la biologie des populations animales, végétales et microbiennes, l’écologie fonctionnelle et chimique, l’écologie évolutive et moléculaire, la biologie de la conservation et l’écologie de la restauration, en abordant aussi l’ingénierie de la biodiversité en milieu continental terrestre ou aquatique.

Post formation

Passage en M2 SET

Passage dans un autre M2

Poursuite Doctorat

Les diplômés (aussi bien en parcours Recherche que Professionnel) peuvent poursuivre en thèse de doctorat.

Métiers visés

Les titulaires du diplôme BEE peuvent occuper des emplois de cadre dans les secteurs publics ou privés, auprès d’instituts de recherche, de collectivités territoriales (syndicats mixtes, communautés d’agglomérations, services communaux) ou auprès de bureaux d’études, d’ONG, d’industries, ou auprès de toute entreprise possédant un service dédié à la biodiversité, à la conservation et la restauration des écosystèmes, à la conception, l’application ou l’innovation de procédés d’ingénierie écologique. Les jeunes écologues interviendront dans des domaines à très grands enjeux environnementaux et sociétaux tels que la conservation de la biodiversité, la gestion des territoires et des espèces, la restauration, la lutte biologique, la bio-dépollution des sols et des eaux, la valorisation industrielle des ressources biologiques, la prévision des effets des changements globaux sur la répartition des espèces, le fonctionnement et les services procurés par les écosystèmes, etc...




Plaquette BEE
Dépliant BEE

Responsable de la spécialité

Raphaël GROS
raphael.gros@univ-amu.fr

Correspondante scolarité

Joëlle PIERET
joelle.pieret@univ-amu.fr
Tél : 04.91.28.88.29